Ironman USA @ Lake Placid – July 26th 2009

New-York City, jeudi, 17h. Les embouteillages du "commute" quotidien, mais finalement après 6h de trajet, nous voilà à Lake Placid, station de ski dans les Adirondacks, site des J.O. d’hiver 1932 et 1980.

Le lendemain, passage obligé à l’Ironman Expo et ses stands plein de goodies. Ici tout est sponsorisé par Ford, rien de tel qu’un bon gros S.U.V. pour se ballader dans les états sauvages de USA… ou pas.

Expo Panneau ironben

Atelier dessin : nos amis de chez Janus nous permettent de créer cette somptueuse pancarte dite "inspirationnal" qui tronera brillemment au bord de la route le dimanche: go Go GO !

 

Possibilité de commander dès le jeudi ce superbe souvenir de finisher, à exposer sur le guéridon du salon bien-sur.

Logo

Reste plus qu’à chercher le dossard, se faire peser, signer 4 waivers indiquand que si on meurt, c’est qu’on l’a vraiment bien cherché, puis nous partons en tourisme exploratoire, direction les anciens sites des J.O.

Au programme, biathlon sur le stand de tir de l’époque

Registration

Biathlon

Biathlon

Run

Le soir, petit footing autour du lac avec Cécile et Nick, avant la traditionnelle ration de pates sur Main Street.

 

Et fin de journée avec une Ben & Jerry’s bien-sûr !

 

Le lendemain, petite natation dans le lac afin de reconnaitre le parcours , avec Nick. L’eau est à peu près claire et à bonne température, cool.

Swim Saturday Depose Velo Puis petit tour au parc à vélo pour déposer le matériel. Depose sacs

Lake Placid

L’après-midi, visite du tremplin de saut à ski… impressionnant !

Tremplin

 

 

C’est le jour J. Il pleuviotte pour la natation. Le départ est un départ dans l’eau et pas de la plage, donc il faut se mettre en place dans l’eau et flotter sur place qq minutes avant.

swim

swim2

Puis coup de canon ! Et nous voilà partis pour deux boucles avec une sortie de l’eau au milieu. Premiere tour en 33mn et sortie de l’eau en 1h07, pas génial mais ca ira. Je sors de l’eau 541è.

Swim IM Lake Placid

 

 

Ensuite longue transition vers le parc à vélo, avant une transiton moyenne. Le chrono démarre pour les 180km de vélo, en deux boucles.

La première moitié de la boucle vélo est assez facile, avec qq petites côtes mes surtout une grosse descente où, à 75km/h, je me fais doubler par des allumés en quête de précieuses secondes.

Par contre, dans toutes les montées, ma configuration "light" (Scott Addict + Zipp 202) me permettait de "mettre le clignotant à gauche" et de remonter les athlètes en configuration contre-la-montre avec leurs roues pleines et autres Zipp 808. Cela est d’autant plus payant dans la deuxième moitiée du parcours qui est en faut plat montant sur 15kms

T1

.Transition Area

 

Bike

Quelques chutes à vélo, principalement aux ravitaillements. Attention aux bidons qui tombent!

Premier tour bouclé en 2h54, objectif 30kmh réussi. Dénivelé sur les premiers 90kms = 1300m. Pas mal donc. Il commence à faire chaud.

 

Deuxième boucle, je gagne du temps dans les descentes que je connais, sur les sections plates je fais attention à bien avancer et à continuer l’effort. Par contre la dernère section montante est terrible, le vent s’est levé et beaucoup de compétiteurs ont franchement levé le pied. Je me concentre bien pour ne pas perdre de temps à rester dans le rythme, et je boucle le vélo en 5h53. Classement après le vélo, 397, c’est la première fois que je gagne des places à vélo et vu le parcours, je suis super content ! L’entrainement depuis que je suis à Terrier Tri paie. Bike

Run

Transition rapide (3mn) puis arrive ma partie préférée, le running. Les nuages du matin ont disparu et il fait chaud. J’avais un objectif de passser sous les 3h40, mais sachant que j’avais bien roulé, je n’étais pas très sur de la faisabilité de la chose. Il y a deux boucles. La première partie est en descente, facile, mais quand on se dit qu’il faudra tout remonter, c’est déprimant ! Je pars donc sur un rythme de 3h40.

Premier 10 kms je remonte bien, pas de probleme. Sur le deuxième 10kms par contre, il fait vraiment chaud et je marche beaucoup aux ravitos. La remontée vers le semi avec ses 450m à remontrer sur 5km, est très dure. Je croise mes coachs puis Cécile, ca fait du bien. Le premier semi est bouclé en 1h50mn00, mais je sais à ce moment là que je ne tiendrai pas; Le dénivelé est trop violent.

Run   Sur la deuxième boucle je marche beaucoup aux ravitaillements, m’aspergeant enormément à chaque fois. Je vois ma vitesse moyenne diminuer, et je ne pense plus pouvoir passer sous les 11h. La remontée est dure, je me dis que je vais marcher, mais je croise des membres de mon club puis mon coach, alors je ne lache rien. A 3km de l’arrivée Cécile me crie que c’est encore possible de passer sous les 11h, je donne tout et cours en 4mn30 au kilometre. Les 900m de dénivelé sur la CAP ne m’acheveront pas ! Run FInish

Finalement j’entre sur le "stade" quand la montre affiche 11h, tant pis, je profite de l’espèce de demi-tour d’honneur, c’est toujours une joie d’être Ironman Finisher !

 

11h01, 221è au scratch, 21è de mon groupe d’age, sur une course difficile, je suis finalement très content. Parcours superbe, ambiance sympa, un IM à faire !

Et pour la 4è fois, me voilà Ironman Finisher. Finisher! Whiteface Mountain Le lendemain, petit séance de V.T.T. à Whiteface Mountain.

Mountain Biking

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>